Un Bruit étrange et beau, Zep (BD, 2016)

Categories Esthétique des livres, L'Arbre-en-ciel, Litterarium
Un-bruit-etrange-et-beau-Zep

Un Bruit étrange et beau, Zep (BD, 2016)

Un roman graphique… étrange et beau. Don Marcus, anciennement William, est un moine chartreux à Valsaintes. Après 25 ans de vie monacale, il doit monter à Paris pour l’ouverture du testament de sa tante. Dans le train, il croise la route de Méry, jeune femme souffrant d’une anomalie vasculaire, qui hésite entre se résigner à mourir ou tenter une lourde opération de greffe grâce à sa sœur. Avec elle, Don Marcus redevient William, reprend sa vie d’homme… pour un temps.

Une histoire sensible et douce-amère, qui se lit d’une traite. Le scénario est atypique, et questionne la liberté, la mort, nos croyances et nos choix. Le graphisme est fin et subtil, les personnages sont esquissés avec beaucoup de délicatesse (on est loin des personnages stéréotypés de Titeuf !). Les couleurs sont traitées en monochrome, une couleur pour chaque phase de l’histoire, couleur toujours sourde : violet, bleu nuit, ocre, céladon…

Une très belle lecture, qui mêle introspection et poésie.

Un Bruit étrange et beau, Zep

Atmosphère/climat : journée chaude d’été, un temps en suspens, un sursis

Saveur : douce-amère

Parfum : un mélange d’encens, de bitume et de parfum de femme

Rythme : lento, pomposo (solennel), accelerato puis decelerato, lento

Sonorité : silence, chuchotements, bruits de pas lents, puis bruits de ville et de klaxons, puis de nouveau silence, chuchotements, bruits de pas lents

Couleur : lavande, un violet légèrement bleuté

Le violet est la couleur du rêve, de la spiritualité et de l’introspection, avec son versant négatif, celui de la mélancolie et de la solitude.

Dans la liturgie chrétienne, le violet est associé aux temps de pénitence et de préparation, tels que l’Avent ou le Carême. Des temps de transition donc, propices à l’introspection.

Mots-clefs : moine, maladie, amour, croyances, mort, choix, liberté

Fratrie culturelle :

ANDRÉ Christophe, JOLLIEN Alexandre, RICARD Matthieu. Trois amis en quête de sagesse. Paris : L’Iconoclaste, Allary éditions, 2016. 400 pages.

Trois regards sur l’expérience de la vie humaine, les aspirations, la capacité au bonheur, etc., à travers le prisme de la philosophie, de la psychologie et du bouddhisme.


MARTINEZ Carole. Du domaine des murmures. Paris : Gallimard, 2011. 208 pages.

En 1187, Esclarmonde refuse de se marier. Contre l’avis de son père, elle veut s’offrir à Dieu. Enfermée dans une cellule près d’une chapelle, elle vit une expérience mystique douloureuse. 208 pages.


PICOULT Jodi. Ma vie pour la tienne. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Irène Barki. Paris : Presses de la cité, 2007. 444 pages. (Collection Face à face).

Anna Fitzgerald est ce qu’on appelle une “enfant-médicament”. A 13 ans, elle a subi de nombreuses interventions, prélèvements et transfusions, afin que sa sœur Kate puisse combattre sa leucémie. Leur mère, Sara, trouve normal qu’Anna sacrifie ainsi son corps à cette lutte contre le cancer. Mais Anna craque lorsqu’elle lui demande de donner un rein à Kate. Elle veut disposer de sa vie.

En accompagnement : Une soupe épaisse et rustique violette bien entendu, au chou rouge (avec de la pomme en topping, symbole de la Tentation !) ou un duo patate douce violette/chou-fleur…(le blanc, symbole de pureté, d’innocence, de chasteté… mais aussi de mort et de deuil en Asie).

ZEP. Un Bruit étrange et beau. Paris : Rue de Sèvres, 2016. 88 pages.

 Depuis 25 ans, William fait partie de l’ordre religieux des Chartreux. Mais un héritage l’oblige à se rendre à Paris où il est confronté à son ancienne vie. Sa rencontre avec Méry, jeune femme atteinte d’une maladie incurable et décidée à profiter de ses derniers jours, bouleverse et interroge ses choix et ses certitudes.

Semez les graines de L'Arbre-en-ciel

2 thoughts on “Un Bruit étrange et beau, Zep (BD, 2016)

  1. Merci Mathilde pour cette découverte, j’aime beaucoup les histoires douce-amères toutes en nuances. De plus, c’est très intéressant de voir le travail de Zep sur une thématique plus adulte.
    Bises à toi.

    1. Coucou Claire,
      Merci pour ton petit message. C’est vrai que j’ai été très heureuse de découvrir cette autre facette de Zep, avec ce récit tout en subtilité et délicatesse. Je te recommande vraiment sa lecture !
      Bises.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *