Salade de pâtes de riz, concombre et patate douce rôtie (vegan, sans gluten)

Categories Culinarium, L'Arbre-en-ciel, Mets mots, Recettes salées, Sans gluten
salade de pâtes de riz, patate douce rôtie et concombre vegan sans gluten

Triptyque

J’ai tendance à composer mes plats de manière triptyque, c’est-à-dire autour de trois éléments principaux, rarement moins, rarement plus (il suffit de regarder mes assiettes sur Instagram !).

Deux, c’est un peu bancal.

Quatre et plus, cela s’éparpille.

Trois, c’est le chiffre idéal, synonyme d’équilibre (il faut au moins 3 pieds pour qu’un tabouret soit stable !), de variété mais aussi de simplicité.

De même, j’aime préparer des plats uniques autour de trois ingrédients, que ce soit pour une salade, un mijoté, une poêlée ou un gratin. Certes, une salade ou un Buddha bowl multicolore, multisaveur, multitexture et multiodeur me réjouit les yeux et présage mille plaisirs gustatifs… qui me perdent finalement dans le labyrinthe des sensations. J’ai l’impression de ne pas profiter pleinement de chaque couleur, de chaque saveur, de chaque texture, de chaque odeur, car il y en a trop pour mes pupilles, mes papilles et mes narines (sans compter que certaines associations me paraissent complètement hasardeuses).

Je préfère avoir moins d’éléments dans mon assiette, mais en plus grande quantité, afin de leur accorder toute l’attention qu’ils méritent.

Voici donc une recette de salade triptyque comme je les aime, composée autour de tagliatelles ou vermicelles de riz, de concombre et de patate douce rôtie. Une salade qui peut tout aussi bien se manger froide, tiède ou chaude (en la faisant revenir quelques minutes à la poêle). Sans gluten, elle est douce tant au niveau gustatif que digestif : le riz, la patate douce et le concombre étant des aliments considérés comme doux en Médecine Traditionnelle Chinoise (pour en savoir plus sur le riz, c’est par ici !).

J’ai ici opté pour des tagliatelles de riz noir à la jolie couleur violette (et aussi parce que ses couleurs complémentaires sont le jaune orangé en synthèse soustractive des couleurs, et le vert en synthèse additive – mon petit côté artistique qui ressort), mais celles-ci peuvent tout-à-fait être remplacées par d’autres variétés de pâtes de riz blanc, rouge ou brun, ou tout simplement par du riz ! Il faudra bien entendu adapter le temps et la méthode de cuisson.Les tagliatelles ou les vermicelles se prêtent cependant particulièrement bien à cette recette par leur longue forme et leur temps de cuisson écourtées.

La patate douce est plus digeste que la pomme de terre, et son index glycémique est moins élevé. Enfin, sa jolie couleur orangée est due à sa richesse en bêta-carotènes (pro-vitamine A), un antioxydant majeur.

Le concombre apporte quant à lui une touche de fraîcheur et de verdure. En Médecine traditionnelle chinoise, il est réputé pour régénérer les liquides de notre organisme et le rafraîchir, notamment le haut du corps. Pour le rendre plus digeste, il est préférable de retirer les pépins. La peau peut quant à elle être conservée si tolérée, après un bon lavage. Dans cette recette, il peut être consommé cru ou légèrement poêlé, selon les goûts et la sensibilité intestinale de chacun.

salade de pâtes de riz, patate douce rôtie et concombre vegan sans gluten

Salade de pâtes de riz, concombre et patate douce rôtie (vegan, sans gluten)

Pour 4 personnes :

  • 200 à 300 g de vermicelles ou de tagliatelles de riz (ou même de riz, tout simplement !)
  • 1 concombre
  • 400 g de patate douce
  • 2 càs de sauce tamari
  • 1 càc de sirop d’érable
  • 1 càc de paprika doux ou fumé
  • Ail des ours ou ail en poudre

Préchauffer le four à 200°C.

Laver la patate douce. La couper en dés.

Dans un saladier, bien mélanger les dés de patate douce, la sauce tamari, le sirop d’érable, le paprika et l’ail. Les verser sur une plaque recouverte de papier cuisson, en les répartissant bien.

Enfourner pour 30 à 40 minutes environ, selon le four et la taille des dés. Ceux-ci doivent être bien fondants.

Cuire les vermicelles ou les tagliatelles de riz selon les instructions spécifiées sur l’emballage (le procédé diffère selon la forme, le riz utilisé, ou encore la marque des pâtes). Lorsqu’elles sont cuites, les rincées à l’eau froide.

Laver et éplucher le concombre. Le couper en 3 ou 4, puis à l’aide d’un économe, découper de fines lamelles dans la longueur, en s’arrêtant aux pépins. On peut aussi utiliser un spiralizer pour faire de jolis spaghetti, si on en possède un. Sans économe ni spiralizer, couper chaque cylindre de concombre en 4 dans la longueur, l’épépiner puis découper des tagliatelles aussi fines que possibles à l’aide d’un couteau bien aiguisé.

Pour rendre le concombre plus digeste, on peut le faire revenir quelques secondes dans une poêle avec un peu d’huile d’olive ou de coco. Il peut aussi être laissé cru.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients. Servir chaud (réchauffé à la poêle), tiède ou froid, parsemé de gomasio.

salade de pâtes de riz, patate douce rôtie et concombre vegan sans gluten

Semez les graines de L'Arbre-en-ciel

2 thoughts on “Salade de pâtes de riz, concombre et patate douce rôtie (vegan, sans gluten)

    1. Merci beaucoup Marine !
      Ah, la patate douce… L’essayer c’est l’adopter !
      Merci pour ton commentaire, je viens de découvrir par cette occasion ton joli blog !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *