Roulé rose aux saveurs iodées farci aux champignons et aux châtaignes (vegan, sans gluten)

Categories Culinarium, L'Arbre-en-ciel, Mets mots, Recettes salées, Sans gluten
Roulé rose saveurs iodées farci champignons châtaignes vegan sans gluten

Métamorphose

Le matin, elle s’est regardée dans le miroir et elle s’est trouvée changée.

Le soir, elle s’est enserrée dans ses bras et elle s’est sentie métamorphosée.

On dit que le changement prend du temps, mais elle a l’impression qu’il a suffi d’une nuit.

Ce n’est pas le changement qui prend du temps, c’est son attente, sa lente gestation.

2019 sera toujours là

Il y a d’un côté, les adeptes des bilans et des résolutions annuelles, et de l’autre leurs réfractaires.

De mon côté, bien que le passage d’une année à l’autre relève d’une nuit somme toute banale et ayant conscience de son caractère conventionnel (l’année n’a pas toujours commencé en janvier), je ne peux m’empêcher de jeter un dernier regard en arrière. Il faut dire que de par mon métier de bibliothécaire, janvier est le temps des statistiques et des bilans, des orientations budgétaires et culturelles, des comptes rendus divers et variés. En outre, ma nature introspective et organisée aime à dresser des listes et à bâtir des conclusions. Du coup, les débuts d’années civiles, scolaires, mais aussi le jour de mon anniversaire sont des temps où mon esprit tournoie entre passé et avenir. Et ce n’est pas si désagréable. Certes, j’y vois surtout mes regrets, remords et autres manquements, mais par une gymnastique de l’esprit qui commence à être bien rodée, je ne les vois pas (trop) comme des échecs, ou du moins, comme rien d’insurmontable.

2019 sera toujours là, marqué dans ma peau et dans mes souvenirs. Et pas que forcément en termes de rides, de cernes ou de nostalgie. Il y a aussi beaucoup de changements positifs : des joues plus rebondies, des cheveux plus légers, ma titularisation, de nouvelles rencontres, des lectures passionnantes…

Roulé rose saveurs iodées farci champignons châtaignes vegan sans gluten

Variation en notes iodées

Ce plat est en fait une variante de mon rôti de Noël (qui peut aussi être préparé en toute autre occasion !). Désirant des saveurs plus marines, j’ai troqué les haricots rouges contre des haricots blancs et du tofu lactofermenté, et les tomates séchées contre des algues en paillettes. La farce a elle aussi été légèrement modifiée par l’ajout de champignons. Le résultat est très fin et subtil, parfait pour impressionner ses convives. Malgré tout, la recette n’est pas longue et difficile à réaliser : les ingrédients sont facilement trouvables en magasin, et seul le “roulage de boudin” nécessite un peu de dextérité.

De plus, on peut réaliser toutes les étapes de la recette jusqu’au roulage la veille, puis laisser reposer le boudin toute la nuit au frais, avant de le faire cuire le jour J.

Pour les accompagnements, libre à vous ! Ce roulé se marie cependant parfaitement avec une petite sauce blanche citronnée (à base de yaourt végétal), des légumes verts et du riz.

Roulé rose saveurs iodées farci champignons châtaignes vegan sans gluten

Roulé rose aux saveurs iodées farci aux champignons et aux châtaignes (vegan, sans gluten)

Pour 4/5 personnes (environ 15/16 tranches) :

Pour la base :

  • 140 g de haricots blancs cuits
  • 100 de tofu lactofermenté nature
  • 20 g de betterave cuite (facultative, pour la couleur)
  • 2 càs de sauce tamari
  • 2 càs d’eau (plus ou moins)
  • 2 càs d’algues en paillettes
  • 80 g de farine de riz
  • 40 g de fécule de pommes de terre
  • 2 càs de graines de lin moulues

Pour la farce :

  • 200 g de châtaignes cuites
  • 200 g de champignons de Paris
  • 1 càs de sauce tamari
  • 1 càs d’huile d’olive
  • Ail et oignon selon les goûts

Pour le bouillon :

  • 2 càs de sauce tamari
  • un morceau d’algue kombu (ou 2 càs d’algues variées)

Équeuter les champignons et retirer les bouts terreux. Laver chapeaux et pieds avec délicatesse à l’eau. Couper en dés.

Faire revenir les champignons dans l’huile d’olive (avec l’ail et l’oignon selon les goûts) quelques minutes, jusqu’à ce que leur eau se soit évaporée. Baisser le feu, ajouter les châtaignes, la sauce tamari, et écraser grossièrement. Laisser cuire quelques minutes jusqu’à ce que la farce soit bien compacte, sans eau. Réserver.

Dans un blender ou mixeur, mixer les haricots blancs cuits et rincés, le tofu lactofermenté coupé en dés, la betterave, les algues, l’eau et la sauce tamari.

Verser la préparation dans un saladier et ajouter la farine, la fécule et les graines de lin moulues. Mélanger et pétrir à la main jusqu’à obtenir une boule de pâte assez souple mais non collante. Au besoin, ajouter un peu d’eau ou de farine. Séparer la pâte en deux boules.

Découper deux rectangles de film étirable. Sur chacun, étaler la pâte en deux rectangles d’un centimètre d’épaisseur, plus long que large (environ 16 cm de longueur sur 12 de largeur). Répartir la farce au milieu en tassant bien. Rouler la pâte autour, et bien amalgamer les bords et la jointure pour former un joli boudin.

Enrouler autour des boudins le film étirable et tire-bouchonner les extrémités. Pour cela, faire rouler le boudin vers soi plusieurs fois en tenant les deux extrémités. Laisser reposer au frais minimum 30 minutes (le roulé peut être préparé la veille et reposer une nuit au réfrigérateur).

Dans une large casserole, poser les deux roulés formés et les recouvrir d’eau. Ajouter la sauce tamari et les algues. Porter à ébullition et laisser cuire à petits bouillons 15 minutes. Éteindre ensuite le feu et laisser encore 10 minutes avant d’égoutter/

Couper en tranches et déguster immédiatement avec les accompagnements, et une sauce blanche à base de yaourt végétal, jus de citron, persil (ou autre herbe) et sel.

Le roulé ne se réchauffe pas bien (le four l’assèche), mais on peut aussi le déguster froid.

Roulé rose saveurs iodées farci champignons châtaignes vegan sans gluten

Variantes

Les haricots blancs peuvent être remplacés par des pois chiches cuits pour une saveur s’approchant davantage du thon.

On peut bien sûr varier la farce selon les envies, à condition que celle-ci soit assez compacte pour faciliter le farcissage (et éviter qu’elle ne s’échappe du boudin !).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *