Mets mots : Pizza verte aux courgettes, figues et pignons de pin grillés + Ada, d’Antoine Bello

Mets mots : Pizza verte aux courgettes, figues et pignons de pin grillés + Ada, d’Antoine Bello



En cette belle journée, je reviens à l’ombre de l’Arbre-en-ciel (qui ne perd jamais ses feuilles, même en hiver) pour inaugurer une nouvelle catégorie d’articles, que j’ai intitulée “Mets Mots”.

 
Mets et mots, car ces articles traiteront à la fois de cuisine et de littérature, ou plus largement de culture. Rien de bien nouveau sous l’Arbre-en-ciel, à ceci près que la forme sera bien plus courte que les autres articles plus narratifs (contes-recettes) ou analytiques (esthétique des livres, recettes picturales).
Vous y trouverez donc :
♦ une recette colorée et végétale qui a réjoui mes papilles
♦ une lecture qui a enchanté mon esprit
 
Mets mots, mémo, abréviation de mémorandum, petite note que l’on prend pour faciliter le souvenir de quelque chose, du latin memorare, “rappeler, évoquer”. Des petits articles comptes-rendus en quelque sorte, pour partager avec vous recettes et lectures, et pour ma part, garder une trace de celles-ci ailleurs que dans mes petits carnets personnels.

pizza verte

 

Mets…

Pizza verte sans gluten aux courgettes, figues et pignons de pin grillés

Pour 3-4 personnes
La pâte : 

– Mélanger 120 g de farine de riz complet, 50 g de farine de pois chiches, 1 càc de poudre à lever sans gluten, 1 pincée de sel, 1 càs d’huile d’olive.
– Ajouter environ 100 ml d’eau tiède afin d’obtenir une pâte souple et de former une boule.
– Étaler sur 3-4 mm sur du papier cuisson.


La sauce verte petits-pois/coco : 
– Mixer environ 250/300g de petits pois cuits (frais ou surgelés, éviter les conserves !) avec 50 ml de lait de coco et une pincée de sel.
– Répartir sur le fond de pâte.
 
La garniture : 

– Couper 2 courgettes en fines lamelles, faire de jolies rosaces sur la pizza, en intercalant avec des figues fraîches.
– Parsemer de pignons de pins.
 
– Cuire 20-30 minutes à 200 °C, et déguster ! (avec une purée de potimarron, pour encore plus de couleurs !)

pizza courgette vegan



Cette recette est, comme d’habitude, adaptable à vos goûts culinaires et chromatiques, à la saison et à votre humeur du jour. Voici quelques idées :
 
Pizze vertes
– une crème de légume vert : brocoli/purée de noix de cajou, courgette/crème de riz (farine précuite pour épaissir un velouté trop aqueux), purée d’épinards, de blettes ou d’orties
– légumes verts au choix pour la garniture : fleurettes de brocolis, petits-pois, choux, courgettes…
– Toppings : graines de courges, herbes au choix
 
Pizze blanches
– crème végétale toute simple, houmous, purée aux haricots blancs
– légumes ivoire : fenouil, panais, oignons, céleri-rave, chou-fleur, champignons de Paris… ou même des fruits : pommes, poires
– Pignons de pins, noix de cajou, amandes émondées, tofu en dés
 
Pizze jaunes
– du curcuma dans la pâte
– crème de courges, houmous ou purée de haricots blancs au curcuma, tartinade de lentilles jaunes ou corail
– poivrons et tomates jaunes, pommes de terre, panais, ananas
– Graines de sésame, de lin
 
Pizze oranges
– purée de courges, de patate douce ou de carottes
– Carottes, courges, patate douce 
 
Pizze rouges
– Sauce tomate
– Tomates, poivrons rouges
– Piment, paprika, tofu rosso en dés, cranberries séchées, baies de goji
 
Pizze roses/violettes
– jus de betterave à la place de l’eau dans la pâte
– crème de betterave
– betterave, chou-fleur violet, chou rouge
– Cranberries séchées

Mots…

 
Les branches de l’Arbre-en-ciel vont de plus en plus ployer sous le poids des livres qui viennent se nicher dessus. En effet, je travaille désormais au milieu des livres, à ma plus grande joie, et mon rythme de lecture s’est considérablement intensifié, d’autant plus que nous sommes en pleine “rentrée littéraire”.
Phénomène certes très médiatique et un poil réducteur, mais que je vois comme l’occasion de (re)découvrir de nouveaux auteurs et qui agit comme une émulation littéraire pour ma part.
 
Un coup de cœur  ♥ pour aujourd’hui, avec Ada, d’Antoine Bello, paru aux éditions Gallimard.
Après avoir adoré la trilogie Les Falsificateurs/Les Éclaireurs/Les Producteurs du même auteur, j’ai retrouvé avec plaisir la plume vive, érudite et non dénuée d’humour d’Antoine Bello.
Ada, une AI (Intelligence Artificielle), programmée pour écrire un roman à l’eau de rose, a disparu des murs de la société Turing. Frank Logan, un inspecteur de police cinquantenaire au sens de la morale exacerbé, un brin romantico-mélancolique, qui aime plus que tout s’adonner à l’art du haïku (ces petites poèmes japonais extrêmement codifiés), est chargé de la retrouver. Beaucoup de rebondissements, un rythme enlevé, une fin surprenante et intelligente… Magistral !
 
pizza verte vegan
Et le prochain (ou plutôt l’un des nombreux prochains) de ma pile littéraire : L’Enchanteur de Barjavel !
 
Douce et moelleuse journée à vous (comme cette pâte à pizza !)


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *