Fondant façon fudge rose betterave, pépites de chocolat (vegan, sans gluten)

Categories Culinarium, L'Arbre-en-ciel, Mets mots, Recettes sucrées, Sans gluten
fondant fudge betterave chocolat vegan sans gluten

Vénus

Nous l’avions appelée Vénus.

Parce qu’il fallait trouver un nom commençant par “V”.

Parce qu’elle était la seule de la portée à avoir un un pelage long à la persane qui floutait les contours de sa frêle silhouette.

Petit chaton hirsute, blanc et roux.

Elle aurait pu être le vilain petit canard, si différente de ses frères et sœurs, tous sombres, tous à poils courts, tous rayés, elle fut notre Vénus.

Et ce nom lui allait comme un gant (vaste question d’ailleurs : notre prénom influe-t-il sur notre personnalité ?). Elle avait un air de noblesse, son visage fin triangulaire, ses yeux en amande, souvent mi-clos, sa démarche léonine, sa queue touffue et ondulante. Le matin, elle sautait de pas japonais en pas japonais pour ne pas mouiller ses coussinets.

Nous l’avons vu naître, nous l’avons vu grandir, nous l’avons vu mourir.

Cette nuit. Après presque seize ans à nos côtés, à l’ombre de l’acacia, puis du tilleul, sur son coussin, sur nos genoux, cachée dans nos carrés potagers, au rebord de la fenêtre de la cuisine, où elle veillait souvent, telle une sentinelle, à mi-chemin entre la chouette et la statue égyptienne.

Vénus qui dort parmi les plantes

Il y a quelques jours, j’achevais un puzzle de 1000 pièces représentant La Primavera, “Le Printemps”, de Sandro Botticelli (1478-1482, tempera sur bois, 203 x 314 cm, Galerie des Offices, Florence). La déesse Vénus trônait au centre de la composition, sa peau blanche, sa chevelure blond roux, ses yeux en amande.

Chez mes parents, Vénus avait disparu. Papa l’a trouvée deux jours après, inerte, assoiffée, sa tête seule encore mobile, couchée sous notre laurier.

Elle était revenue pour mourir. Peut-être aurait-elle voulu atteindre l’ombre du tilleul, là où elle aimait temps somnoler, avec nous, parmi nous, lors des longues journées d’été. Alors papa l’a enterrée là, là où la terre est fraîche et meuble, à l’ombre du tilleul.

Terre rose

Un gâteau à la surface brun violet, craquelée, comme asséchée, qui cache un cœur fondant, un peu collant, argileux, façon “fudge”, d’une éclatante couleur rose. Ce gâteau, c’est l’alliance du chocolat et de la betterave, deux aliments que je relie symboliquement à la terre. Le premier pour sa couleur brune et son goût intense, légèrement amer, et la seconde car elle grandit dans la terre, prenant en partie sa saveur, une saveur sucrée, un peu “terreuse”.

Ce fondant a donc cette saveur un peu particulière, équilibrée par la douceur des dattes et de la vanille, la touche acidulée de la compote de pommes et la pointe de sel (rose de l’Himalaya, pour rester dans le ton). Un dessert à la texture dense, encore humide, comme je les affectionne, qui a le goût du réconfort. Un gâteau terreau, un gâteau terre rose.

fondant fudge betterave chocolat vegan sans gluten

Fondant façon fudge rose betterave, pépites de chocolat (vegan, sans gluten)

Pour un fondant de 4 parts :

  • 200 g de purée de betterave (betterave cuite mixée)
  • 100 g de compote de pommes sans sucre ajouté
  • 50 g de dattes moelleuses (si elles sont trop sèches, les mettre à tremper quelques heures avant)
  • 80 g de farine de riz complet
  • Vanille en poudre
  • 1 pincée de sel
  • Pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C.

Mixer ensemble la purée de betterave, la compote et les dattes.

Verser la préparation dans un saladier et ajouter la farine de riz, la vanille et la pincée de sel. Bien mélanger.

Ajouter des pépites de chocolat, mélanger.

Verser la pâte dans un petit moule (la préparation doit faire environ 3 cm d’épaisseur), lisser la surface et enfourner pour 20/30 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit craquelé.

Laisser refroidir avant de déguster. Il est encore meilleur après quelques heures au frais, afin que la texture se raffermisse.

fondant fudge betterave chocolat vegan sans gluten

Variantes

Pour une versions tout chocolat, ajouter 2 càs de cacao en poudre dans la pâte et 2 càs de sirop d’érable, pour contrebalancer l’amertume du cacao (ou ajouter 20 g de dattes).

Les pépites de chocolat peuvent être remplacées par des fruits séchés pour un côté “pudding”, notamment par des cranberries pour rester dans l’unité chromatique.

fondant fudge betterave chocolat vegan sans gluten
Semez les graines de L'Arbre-en-ciel
error

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *