Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles (vegan, sans gluten)

Categories Culinarium, L'Arbre-en-ciel, Mets mots, Recettes sucrées, Sans gluten
Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles vegan sans gluten

Écrire, encore

Enfant, j’adorais écrire.

J’aimais d’ailleurs autant l’acte créatif – poser les mots sur une histoire – que l’acte physique en lui-même – tracer les lettres.

J’aimais dessiner aussi, et l’écriture était pour moi le dessin des mots. Et le dessin, bien sûr, une forme d’écriture.

J’ai l’impression qu’à cette époque-là, écrire était simple et naturel. Si je ne trouvais pas un mot, je l’inventais, et consignait ma vie jour après jour dans un journal, avec application, était de la plus haute importance.

J’ai longtemps continué cette pratique qui tenait à la fois de l’exercice de style et de la catharsis, de manière de plus en plus sporadique, jusqu’à l’arrêter complètement en quittant la maison de mes parents. J’étais étudiante alors, et si je m’évertuais toujours à prendre mes notes à la main à l’aide des désuets stylos et feuilles à carreaux, je n’écrivais plus vraiment autre chose que des analyses et des dissertations. Je me sentais désormais incapable de raconter ma vie. Parce qu’elle me paraissait à la fois futile et atypique, simple et complexe.

C’est par le biais de la fiction que j’ai renoué avec l’écriture. Des contes tout d’abord, et puis le réel – qui n’est jamais très loin – s’est de plus en plus immiscé dans mes pages.

Et maintenant, un texte, bien plus long que ce que j’ai produit jusqu’alors, sur lequel j’ose à peine apposer le nom de roman. Il s’étire déjà dans deux carnets, bientôt trois, et a plus la forme d’une arborescence que d’un fleuve (après le roman-fleuve, le roman-arbre, un concept à inventer).

Il me faudra peut-être encore des mois, des années, une vie pour l’achever, mais quoi qu’il en soit

j’écris.

Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles (vegan, sans gluten)

Petit dessert mystère

Voilà un dessert qui cache bien son jeu. Sous ses allures de planète volcanique, il dissimule une texture fondante et caramélisée sur les bords. Et ce n’est pas tout : à la cuisson, la pâte se scinde en deux couches, tel un gâteau magique : une aux allures de flan caramélisé, et une autre plus sableuse.

Ce petit gâteau est né d’une envie de remastériser ma recette de fondant coco, avec du chocolat blanc (végane, attention la plupart des chocolats blancs contiennent de la poudre de lait !) et des myrtilles… Le résultat, absolument exquis, fut au-delà de mes espérances. Déjà, esthétiquement, son aspect galactique, puis l’odeur, sucrée et gourmande de coco et de chocolat blanc. Enfin, le goût, un subtil équilibre de saveurs, entre la douceur et le parfum de la noix de coco, la rondeur et l’intensité du chocolat blanc, et la fraîcheur et l’acidité des myrtilles. Trêve de descriptions alléchantes dès lors, passons à la recette !

Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles (vegan, sans gluten)

Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles (vegan, sans gluten)

Pour 2 fondants :

  • 20 g de farine de coco
  • 20 g de farine de riz
  • 10 g de fécule de pommes de terre (ou autre fécule)
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude alimentaire
  • 150 ml de lait végétal (ici, riz-coco)
  • 2 carrés de chocolat blanc végane (ou 1 poignée de pépites de chocolat blanc)
  • 1 poignée de myrtilles (fraîches ou surgelées)

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger les farines, la fécule et le bicarbonate de soude alimentaire.

Ajouter le lait petit à petit avec un fouet afin d’éviter les grumeaux. Laisser poser quelques minutes le temps que la pâte s’épaississe.

Concasser le chocolat blanc en pépites, et les ajouter à la préparation.

Ajouter les myrtilles et mélanger rapidement.

Verser dans deux ramequins recouverts de papier cuisson ou huilé et beurré afin de faciliter le démoulage.

Cuire environ 10 minutes, puis éteindre le four et laisser encore au moins 20 minutes cuire à température passive. Personnellement, je les laisse jusqu’à 1h !

Démouler avant de servir renversé dans une jolie assiette, tiède ou froid.

Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles (vegan, sans gluten)
Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles (vegan, sans gluten)

Variantes

Les myrtilles peuvent être remplacées par n’importe quel fruit rouge/violet/bleu : framboises, fraises, mûres… Ce doit aussi être très bon avec des fruits exotiques tels que l’ananas ou la mangue !

Fondant caramélisé coco chocolat blanc myrtilles (vegan, sans gluten)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *