Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

Categories Culinarium, L'Arbre-en-ciel, Mets mots, Recettes sucrées, Sans gluten
Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

Réconfort

La peur m’assaille souvent, à tout moment de la journée. Plus facilement le soir que le matin tout de même, comme si ma confiance diminuait avec les heures, avant de remonter quant tout s’éteint sauf les étoiles (et une quantité d’autres lumières terrestres inutiles, mais là est un autre sujet).

Cette peur, comme la plupart de nos émotions dites “négatives”, est issue de croyances limitantes, comme on dit dans le jargon du développement personnel.

J’ai peur, car je crois…

que demain sera pire qu’aujourd’hui (moins qu’hier, et plus que demain, en clin d’œil à Fabcaro)

que la vie est décidément trop dure, trop rude, trop insignifiante

que je suis seul(e)

J’ai peu, car je crois mal.

Je crois en des choses que me font du mal.

Or voilà bien une leçon que j’ai retenue de ma dernière lecture (merci la bibliothérapie) : si tes croyances te font du mal, abandonne-les.

Tu ne peux changer les faits, par contre tu peux changer ta perception de ceux-ci. Alors crois en ce qui te fait du bien, te rend heureux/se :

demain sera merveilleux

la vie est riche, pleine de découvertes, elle en vaut la peine

tu es aimé(e), entouré(e), soutenu(e)

Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

Mets réconforts

Dans la série des desserts réconfortants, je demande la version 3 C : châtaignes, coco et caroube ! Comme les autres fondants coco (nature ou chocolat blanc myrtilles), la texture allie le crémeux et moelleux, entre le flan et le gâteau, presque caramélisé sur les bords.

La caroube vient ici renforcer cette saveur caramel, proche du cacao, en moins amère. On la présente d’ailleurs souvent comme un substitut à celui-ci, la production de cacao posant des questions d’ordres éthiques et écologiques. La caroube a l’avantage de venir de moins loin (généralement du bassin méditerranéen). En plus d’avoir un index glycémique bas et de contenir peu de matières grasses, la caroube est riche en fibres, en magnésium, en potassium et en calcium. Associée à la rondeur de la châtaigne, à la douceur de la coco, voilà un délicieux dessert automnal/hivernal !

Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

Pour 2 fondants :

  • 25 g de farine de châtaigne
  • 25 g de farine de coco
  • 6 g de caroube (environ 1 càs rase)
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude alimentaire
  • 150 ml de lait végétal (ici riz-coco)

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, tamiser les farines de châtaigne et de coco ainsi que la caroube. Ajouter le bicarbonate de soude et bien mélanger.

Verser le lait végétal progressivement en mélangeant à l’aide d’un fouet pour éviter les grumeaux.

Laisser reposer quelques minutes : les farines vont absorber une bonne partie du liquide. Remélanger rapidement avant de répartir dans deux moules ou ramequins huilés et farinés ou recouverts de papier cuisson.

Cuire environ 15 minutes à 180°C. Les fondants doivent avoir gonflé mais être encore un peu humides au centre.

Les déguster tièdes ou froids. Les fondants se conservent au réfrigérateur 2 à 3 jours et peuvent se congeler.

Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

Variantes

La caroube peut être remplacée par du cacao en poudre (de préférence cru) : le goût sera alors plus amer et intense et il sera peut-être nécessaire, selon vos papilles, de rajouter un peu de sucrant liquide (sirop d’érable, d’agave…) ou solide (en ajoutant 1 càs de lait végétal).

Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

4 thoughts on “Fondant châtaigne coco caroube (vegan, sans gluten)

  1. Comme je comprend cette peur et cette angoisse diffuse qui m’assaille aussi parfois. Si en effet la “pensée positive” peut être une aide, elle n’est cependant pas un remède suffisant pour moi. En tout cas, je t’envoie toutes mes pensées.
    Ces petits fondants me font bien envie, pour un petit en-cas cocoon ou un petit déjeuner gourmand. Je t’embrasse, belle semaine.

    1. Milounette,
      C’est vrai que la pensée positive ne résout pas tout, il faut trouver soi-même les outils qui nous conviennent le mieux, et cette phrase a particulièrement résonné en moi. Après, j’ai appris à ne plus (trop) fuir ma peur, elle donne aussi du relief à la vie, et ne rend les moments sereins que meilleurs.
      Mathilde

  2. La caroube, de prime abord, me repousse franchement par son odeur.. Mais je vais persévérer et tenter de l’apprivoiser 😉 Je garde ton idée de l’associer à la châtaigne, qui doit l’arrondir et l’adoucir. Bises !

    1. Bonjour Claire,
      Ah oui ? J’aime de mon côté assez bien son odeur, qui se marie très bien à la châtaigne c’est vrai. Mais si vraiment elle ne passe pas, remplace-la par du cacao… ou même par rien du tout !
      Bises.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *