brownies patate douce (vegan, sans gluten)

Petit article (enfin, tout dépend de ce que l’on entend par “petit”, chez moi la notion est toute relative) esquisse d’avril, sachant que ce mois sera essentiellement studieux. Je suis en effet en plein dans l’étude des plans et dans la rédaction d’un projet culturel d’une nouvelle médiathèque qui fait battre mon cœur émotif et fait vibrer mon âme idéaliste (et fait s’envoler ma plume lyrique, donc.)

Lectures

Cette période de confinement a été pour moi l’occasion de dérouiller mon anglais (voir plus bas), et je me lance donc le défi de lire le 2e tome de la saga Anne Shirley, de Lucy Maud Montgomery, en anglais ! Je l’ai téléchargé sur ma liseuse, et l’avantage non négligeable est qu’en cliquant sur un mot que je ne connais pas, sa traduction apparaît !

N’ayant finalement pas achevé la saga du Sorceleur en mars comme je l’escomptais, je vais tâcher de lire le tome 6 en avril pour le moment, puisque je n’ai pas le tome 7 en ma possession… et que j’ai plein d’autres livres en attente…

Niveau saga à terminer, j’ai commencé à la toute fin mars le dernier tome de la trilogie historique de Pierre Lemaitre, Miroir de nos peines, amorcée avec Au-revoir là-haut, un pavé qui devrait donc occuper une partie du mois d’avril. Et il y a aussi Les Amazones, de Jim Fergus, troisième et dernier opus de la saga des Mille femmes blanches. Je lirai bien aussi le dernier Agnès Ledig qui se passe à Brocéliande (argument de taille), Se le dire enfin, sachant que je n’ai encore jamais lu cette autrice… Et plein d’autres livres que j’ai acheté et catalogué pour l’une des bibliothèques où je travaille, donc j’ai de quoi faire !

Cuisine

M’ayant offert le magnifique livre Des soupes qui nous font du bien Clea et Clémence Catz, j’ai envie de soupes et de veloutés malgré l’arrivée des belles journées (mais en avril, ne te découvre pas d’un fil, n’est-ce pas ?). J’ai déjà repéré de nombreuses recettes alléchantes (presque toutes), mais je pense préparer incessamment sous peu une mousseline toute rose à base de betterave et de chou-fleur.

J’ai aussi envie de dhal avec du bon riz parfumé, pour le moment je n’ai pas encore trouvé LA recette qui me convienne (je supporte assez mal les épices trop prononcées, hypersensibilité jusque dans les papilles !). Donc encore une fois, je vais faire un melting-pot de ce que j’ai pu voir dans les livres ou sur Internet, et essayer de trouver ma version, qui sera sans doute bien peu conventionnelle.

Côté douceurs, les scones d’Andréa du blog Le Renard et les raisins me font de l’œil, que je pense adapter en version figues séchées ou dattes/caroube. Et j’ai très envie de refaire les brownies à la patate douce de Deliciously Ella, déjà testés et approuvés (photo salivante en début d’article) ! Parfaits pour cette période pascale, où le chocolat est de rigueur !

Photographie Le Renard et les raisins

En vrac

Je me suis remise à l’anglais en mars via Duolingo, et pour le moment je suis assez consciencieuse en faisant minimum mes 15 minutes par jour. À continuer donc en avril !

L’écriture a aussi retrouvé une belle place dans mon quotidien, environ 1h tous les matins. Il faut dire que Pauline me motive avec la publication chaque jour d’un nouveau chapitre de son roman, et que j’ai moi-même un projet sur le feu, que j’espère bien avancer en ce mois d’avril, en continuant sur ma lancée d’au moins 1h d’écriture par jour.

Le projet jardin potager est pour le moment mis en stand by. Je comptais sur l’aide d’un ami paysagiste, mais avec le confinement, la rencontre prévue est annulée (j’allais dire reportée, mais l’été ne sera-t-il pas déjà là, sonnant le glas du temps des semis ?). Après, si je trouve du terreau, des plants et des graines, rien ne m’empêche de mettre les mains dans la terre, d’autant que ces produits sont maintenant considérés comme des biens de première nécessité. Mais ce n’est pour le moment pas ma priorité, j’ai un projet culturel à rédiger qui me demande beaucoup de temps, et je préfère ensuite aller flâner dans la forêt.

Les sandales espérées en mars attendront sans doute aussi des jours plus propices…

Et vous, quelles sont vos intentions du mois d’avril, en ce contexte si particulier ? Le confinement change-t-il vos habitudes ?

2 thoughts on “Esquisse d’avril

    1. Bonjour Andréa,

      Merci d’être passée par là ! J’ai hâte effectivement de tester ces petits scones alléchants. Le livre est tellement bien que je ne sais pas par quelle recette commencer !

      Bon lundi à toi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *