Où il est question de fourmi, de papillon, de sauterelle et de poisson C’est en cours de muséologie, au tout début de les études, que j’ai appris que j’étais une visiteuse de type fourmi. En effet, nous nous intéressions ce jour-là aux différents profils des visiteurs de musée, non pas tant sur leur identité ou…Continue Reading “Crèmes nacrées, coulis doré et perles bleutées – La Jeune fille à la perle, Vermeer”

  une planète en chocolat appelée Ferrera. Elle ressemblait à ces rochers pralinés que l’on offre à Noël.  Un cœur croquant, le noyau,  entouré d’une ganache onctueuse, le manteau, le tout recouvert d’une couche fine et croustillante, la croûte terrestre. C’était une petite planète, puisqu’on pouvait en faire le tour en moins d’une journée. Le…Continue Reading “Barres lingots choco-pois (sans gluten)”

“La puissance d’un roman peut être ressentie, mais ni touchée, ni entendue, ni vue”. Timothy Binkley, « “Pièce” contre l’esthétique », 1977. J’ai lu pour la première fois ces mots en cours d’Esthétique, lors de ma deuxième année de licence. Le cours avait débuté avec la présentation d’œuvres singulières… Une chaise adossée à un mur,…Continue Reading “Esthétique des livres 1 : Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson – Blinis sans gluten au kasha”

Il y a bien longtemps, l’ortie était la plus douce des plantes. On s’y allongeait pour se reposer en contemplant le ciel, les nuages qui filaient ou la belle étoile. Un édredon de chlorophylle. L’odeur qui en émanait était fraîche et subtile, une fragrance verte et légère. On caressait ses feuilles, on les cousait ensemble avec délicatesse…Continue Reading “Croquettes pommes de terre-ortie ○”

C‘est d’abord une page vierge, immaculée. Blanche comme le papier, ivoire comme le papyrus, ocre comme le parchemin, rouge ou brune comme les tablettes d’argile.   Puis petit-à-petit des taches apparaissent, taches d’encre rouge, brune ou blanche, aux contours nets et définis ou au contraire flous et imprécis. En forme de rond, d’étoile, de nuage,…Continue Reading “Petits pains craquelins riz-quinoa (sans gluten)”

          La nuit venait. Non pas la nuit naturelle, celle qui précède et suit le jour, non, la nuit totale. La Grande Étoile, celle qui éclairait et réchauffait la planète Thymonia, était en train de rendre son dernier rayon. Sa luminosité décroissait de jour en jour, et bientôt il n’y aurait…Continue Reading “Petites crêpes soleils thym-citron”

deux sœurs jumelles qui avaient les mêmes traits mais n’étaient pas de  la même couleur de peau. L’une était blanche comme les fibres de coton et l’autre rouge comme les pétales de coquelicot. On racontait qu’elles étaient nées par une froide nuit d’hiver, alors que la famille et son troupeau de brebis descendaient de la Montagne. Il…Continue Reading “Les Coulants Rubis aux framboises”

truffes crues

un royaume où toutes les décisions étaient prises au jeu. C’était un jeu un peu particulier, qui s’appelait le mord-pion. Il ressemblait à peu de choses près à notre célèbre morpion, preuve qu’il existe bien des échanges entre le monde visible et le monde invisible. Les règles étaient simples : la partie opposait deux entités…Continue Reading “Les Truffes Crues”

riz-au-lait vegan sans gluten

  un vieux riziculteur qui avait sept filles. À chacune d’entre elles, il remettait dix kilogrammes de son riz lorsqu’elles quittaient la maison. Ses six aînées étaient parties depuis plusieurs années et avaient déjà écoulé tout ce présent nacré. Il ne restait plus que la cadette, une jeune fille douce et réservée. Lorsque vint pour…Continue Reading “Riz au lait Arc-en-ciel (vegan)”

coulant cru pommes caramel vegan

          Si l’erreur est humaine, les fées aussi commettent des maladresses, aux conséquences parfois désastreuses bien qu’involontaires. Les bons vœux qu’elles prodiguent aux nouveaux-nés sont ainsi des moments délicats, tout don, toute promesse, toute prédiction déterminant irrévocablement le destin de l’enfant.            La fée qui se pencha…Continue Reading “Les Coulants d’Or et d’Ambre”